InterMat

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
IPREM

Contact

Localisation

Pau
Unité mixte UPPA/CNRS - Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l’environnement et les matériaux (IPREM)

Contact

Emilio Palomares

Chiffres clés

Équipe

Porteur : Emilio Palomares (emilio.palomares @ univ-pau.fr)
Coordinateur in situ : Laurent Billon (laurent.billon @ univ-pau.fr)

  • 3 permanents
  • 2 doctorants
  • 5 année de post-doctorat

Dates clés

  • Kick-off de lancement : mai 2019
  • Durée : 5 ans

Contribution financière / an

Traductions :
  • See this page in english
PDF
Vous êtes ici :

Chaire InterMatQuestions d’interface dans les cellules solaires à couches minces inorganiques/organiques traitées en solution pour la production de combustibles solaires bio-inspirés

InterMat vise à développer des cellules solaires pérovskite et de nouveaux catalyseurs pour leur utilisation dans les systèmes photo-électro-catalytiques de conversion du CO2 pour imiter la photosynthèse. 

D’une part, la chaire se concentrera sur l’étude de l’interface entre les couches de semi-conducteurs (in)organiques à l’échelle nanométrique dans ces cellules solaires à couches minces pour réduire les processus de recombinaison de charge et maximiser l’efficacité des cellules solaires.

De plus, les réactions photo-électrocatalytiques à la surface des électrodes semi-conductrices nano/micro-structurées organiques ou inorganiques utilisées dans le photo-réacteur seront étudiées pour la réduction du CO2 en combustibles solaires.

Comment ces matériaux fonctionnent, les réactions de transfert de charge interfaciales qui limitent l’efficacité maximale théorique des dispositifs pour la conversion du CO2, le mécanisme d’accumulation de charge et le transport de charge à travers l’interface sont encore des défis non résolus pour réaliser un saut quantique d’efficacité en utilisant des terres abondantes et de nouveaux systèmes photo-électro-catalytiques en solution pour la catalyse au CO2.

Emilio PALOMARES (Espagne, 1974) est professeur de recherche ICREA à l’Institut de recherche chimique de Catalogne (ICIQ). Ses recherches portent sur les dispositifs de conversion d’énergie; de la synthèse des matériaux à l’analyse du dispositif complet en conditions opératoires. Il est membre de la Royal Society of Chemistry (Royaume-Uni) et a publié plus de 250 articles.