PREMICE

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
IPREM

Contact

IPREM*

Technopôle Helioparc

2 avenue P. Angot

64053 Pau Cedex 9

* pour connaître les autres adresses, rendez-vous à la page "Localisation"

 

Accueil

8h30-12h00 / 13h30-17h00

Tél : 05 40 17 50 00

Nous écrire (contact-iprem @ univ-pau.fr)

 

Direction de l'unité

Directeur : Ryszard Lobinski (ryszard.lobinski @ univ-pau.fr)

Directeur adjoint :  Laurent Billon (laurent.billon @ univ-pau.fr)

NOS TUTELLES

    

PDF
Vous êtes ici :

PREMICE Plateforme REgionale MICrobiologie de l'Environnement

Responsable :

Béatrice LAUGA (beatrice.lauga @ univ-pau.fr)

 

Objectif :

Identification, Séquençage, Culture (aérobie, anaérobie, milieu extrême), isolement et banque de souches microbiennes d’intérêt.

 

Actions de recherche/Application :

  • Caractérisation & dynamique des communautés microbiennes
  • Réactivité ou adaptation face à un stress
  • Géochimie, atténuation naturelle de contaminants
  • Processus industriel et agroalimentaire

 

Les moyens :

  • Séquenceurs haut débit Illumina
  • Séquenceur capillaire
  • 2 Automates de pipetage
  • Spectrofluorimètre & lecteur de microplaque haut débit
  • Chromatographie ionique
  • Ultracentrifugeuse
  • Congélateur -80°C
  •  …
  • Accès privilégié aux systèmes de production d’eau ultrapure, database, banque de microorganismes, équipement analytique (GCMS…), collaboration avec les clusters PIA/Aquitraces, FTMSBio, …

 

Les partenaires :

Depuis ses débuts, le cluster est toujours en phase de renouvellement et d’optimisation de ces process. 100% des thèses passées ou en cours dans le domaine de la microbiologie de l’environnement, y ont été ou y sont accueillies.  Les  activités de recherche sont centrées sur le pole 3 ou de nombreux étudiants en microbiologie, biologie (et même chimie) ou de (jeunes) chercheurs étrangers y sont aussi ponctuellement accueillis chaque année. Une activité de recherche sur l’atténuation naturelle de contaminant, l’adaptation de microorganisme à un stress (naturel ou non), la problématique du stockage géologique en présence de microorganismes, et les  problématiques liées aux industries extractives d’hydrocarbures (corrosion bactérienne, dégradation, récupération assistée…) sont en cours d’études et/ou de partenariat avec des PMEs ou leader mondial de l’industrie concernée (TIGF, STORENGY, TOTAL…).